Particuliers 7/7

L'immobilier expliqué pour les particuliers

aides au logement

Colocation : quelles sont les aides au logement disponibles ?

| 0 Commentaires

Selon la loi ALUR, la colocation est la location du même logement par plusieurs locataires qui en font leur résidence principale. À l’instar de la location, la colocation donne droit à plusieurs aides au logement.  Proposées par plusieurs organismes d’Etat, elles s’adressent à certaines catégories de locataires. Pour en bénéficier, il faut donc remplir les conditions d’éligibilité. Zoom sur les aides au logement en cas de colocation.

Les aides de la CAF à la colocation

La caisse d’allocations familiales (CAF) est l’une des premières structures qui proposent des aides au logement. Au même titre que les locataires, les colocataires sont éligibles à plusieurs aides de la CAF pour la colocation qui s’adaptent à leur situation. Au nombre de celles-ci, on peut citer :

  • l’Aide Personnalisé au Logement (APL) qui est destiné uniquement aux colocataires ayant loué un logement conventionné ;
  • l’Allocation de Logement à caractère Social (ALS) qui s’adresse aux colocataires ayant le statut d’étudiants, de jeunes de moins de 30 ans, de ménages sans enfants ou de personnes âgées ou en situation de handicap ;
  • l’Allocation de Logement Familiale (ALF) qui est octroyé en priorité aux familles.

L’Aide Mobili-Pass pour la colocation

Il s’agit là d’une aide accordée par Action Logement aux salariés des entreprises du secteur privé qui comptent plus de 10 employés, lorsqu’ils sont contraints de déménager à plus de 70 km de leur domicile pour une formation, une embauche ou une mutation en marge à un plan de sauvegarde de l’emploi. Elle peut être cumulée à une autre aide appelée « Avance Loca-pass ».

La subvention

Lorsqu’elle prend la forme d’une subvention, l’Aide Mobili-Pass couvre dans une certaine mesure les dépenses générées par la mobilité professionnelle non prises en charge par l’employeur. Il s’agit par exemple des frais d’accompagnement personnalisé pour :

  • la recherche de logement à louer ;
  • l’installation dans le logement.

Il convient de préciser que cette aide couvre principalement les frais de recherche du nouveau logement et non le coût du déménagement ou d’hôtellerie. De ce fait, toutes les dépenses effectuées dans ce cadre doivent être justifiées avec des quittances ou des factures.

Le prêt

L’Aide Mobili-Pass peut également prendre la forme d’un prêt à taux fixe de 1% par an. Remboursable au maximum sur 36 mois, il permet de financer 3 mois de double loyer, charges comprises. Il peut servir aussi à financer les dépenses générées par le changement de logement, en l’occurrence les frais d’agence.

L’Aide Mobili-Jeune pour la colocation

Cette subvention financière s’octroie aux jeunes de moins de 30 ans en alternance, en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. Pour en bénéficier, il faut être en formation professionnelle au sein d’une entreprise du secteur privé non agricole. De même, en tant que salarié, votre rémunération doit être égale ou inférieure au SMIC. Il faudra aussi être titulaire d’un avenant ou d’un bail.

Le montant de cette aide varie entre 10€ et 100€ par mois. Il est principalement destiné à aider les bénéficiaires à payer leur loyer dans une colocation. Ce montant est octroyé après la déduction des aides éventuelles de la CAF pour une durée de 36 mois au maximum. Dans le cas d’une colocation, le calcul se fait sur la base de votre quote-part de votre loyer.

Pour bénéficier de l’Aide Mobili-Jeune pour la colocation, il n’y a pas de conditions en ce qui concerne les logements. Vous pouvez en profiter aussi bien pour les logements conventionnés et les logements non conventionnés. Cette aide peut être cumulée avec d’autres aides LOCA-PASS® et MOBILI-PASS.

L’avance LOCA-PASS pour la colocation

Proposée par Action Logement, l’avance Loca-Pass est un prêt sans intérêt remboursable au maximum sur 25 mois. Son montant est de 500€ maximum, avec des mensualités de 20€ minimum.

Cette avance permet aux futurs colocataires de verser le dépôt de garantie exigée par le bailleur avant la signature du bail. Il faut donc bien préciser que, dans une colocation, cette avance permet de couvrir uniquement la quote-part du dépôt de garantie du colocataire qui en bénéficie. Pour en bénéficier, chaque colocataire doit déposer un dossier à Action Logement.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.